Le statut protecteur (et désormais régit par une convention collective) du portage salarial trouve une utilité dans plusieurs situations professionnelles.

Il peut concerner tout un ensemble de travailleurs, cadres, ingénieurs, retraités ou jeunes diplômés.

Le point commun à tous ces intervenants est leur expertise et leur autonomie (prospection et conduite de l’intervention), point central du portage salarial.

Le statut du portage salarial peut être le statut unique de la personne concernée ou intervenir en complément d’un autre statut.

Il permet à chacun d’intervenir en tant que travailleur indépendant, en conservant et/ou combinant les avantages du statut de salarié.

Ainsi, le portage salarial s’adresse à :

  • L’indépendant/freelance en recherche d’un haut niveau de protection sociale
  • Le formateur indépendant qui peut se soulager des démarches administratives
  • L’entrepreneur qui souhaite tester son projet
  • Le cumul emploi/retraite pour un complément d’activité ou une constitution de droits
  • Le jeune diplômé qui souhaite se constituer une première expérience professionnelle
  • Le salarié en activité qui recherche une évolution de carrière ou un complément d’activité
  • La personne en recherche d’emploi qui organise son retour vers une activité professionnelle