Un sondage OpinionWay pour le PEPS révèle que 46% des cadres seraient prêts à envisager d’autres formes d’emploi. Parmi les alternatives possibles, le portage salarial bénéficie d’une notoriété et d’une bonne image auprès des cadres.

En effet, ils sont 59 % à en avoir déjà entendu parler alors qu’ils n’étaient que 53% dans la première édition du baromètre publiée en 2019. Parmi eux, 84 % en ont une bonne image – contre 75% l’année dernière – dont 18% en ont même une « très bonne image ». Plus de la moitié des répondants (54 %) estiment que le portage salarial peut être une réponse pertinente aux aspirations des salariés.

Entre autonomie et sécurité, le portage salarial répond aux nouvelles aspirations des cadres

Pour les cadres, le portage salarial revêt trois avantages principaux, qui restent les mêmes que ceux déjà identifiés en 2019 : pouvoir bénéficier d’un système de protection sociale (50 %), déléguer ses charges administratives (50 %), et pouvoir éviter de créer une entreprise et de s'enregistrer comme travailleur indépendant (40 %).

Le portage salarial : une transition envisageable rapidement

Parmi les 46% de répondants « prêts à quitter le salariat pour une nouvelle forme d’emploi », 40% se projettent facilement dans le portage salarial à court et moyen terme – c’est-à-dire dans les trois ans à venir – contre 28% dans la précédente édition du baromètre. Différents facteurs tels que des situations de ruptures de parcours professionnels, le souhait des cadres d’être davantage autonomes ou encore l’allongement de la durée de vie professionnelle, peuvent contribuer à favoriser le maintien ou le développement de cette forme d’emploi.              

Les plus jeunes particulièrement attirés par les formes alternatives d’emploi

Parmi l’ensemble des répondants, 67% des 18-29 ans ont déjà entendu parler du portage salarial et 92% en ont une « bonne image » (soit 8 points de plus que la moyenne globale). 80% d’entre eux pensent que ce dispositif pourrait répondre à leurs aspirations professionnelles, et 74% se projettent facilement dans le portage salarial dans les 3 prochaines années.

Catégorie 
Communiqué de presse