Un peu plus de 10 ans après la première reconnaissance du portage salarial dans la loi, et deux ans après l’entrée en vigueur de la convention collective de la branche professionnelle, l'organisation patronale du secteur a tenu son assemblée générale semestrielle pour présenter son bilan et établir son programme pour la fin d’année.

Un secteur en pleine structuration

L’Assemblée Générale du 13 juin 2019 a été l’occasion de rappeler les efforts investis par le Syndicat des Professionnels de l'Emploi en Portage Salarial (ou PEPS) pour la profession, et sa volonté de développer le portage salarial, le sécuriser et le simplifier.

Pour Hubert Camus, président du syndicat, le portage salarial s’impose désormais comme l’une des nouvelles formes d’emploi alternatives au salariat classique : de plus en plus d’indépendants, qui revendiquent des besoins spécifiques en matière de sécurité et d’autonomie dans leurs activités, le connaissent et le plébiscitent. Il a aussi rappelé que selon une étude conjointe réalisée par l’Apec et le PEPS en mars 2019, 57% des cadres seraient prêts à envisager d’autres formes d’emploi et que parmi les alternatives possibles, le portage salarial bénéficie d’une bonne image auprès de 75% des cadres.

Au travers de ses différentes commissions, le PEPS a impulsé en 2019 un travail sur les bonnes pratiques, l’amélioration du service aux adhérents, le développement de partenariats ou encore des campagnes de communication publicitaires sur Europe 1 et France Inter. Le syndicat développe également une certification propre à la profession avec Afnor Certification.

Les prochains projets du PEPS pour le portage salarial

L’Assemblée a aussi permis d’informer les adhérents sur les projets auxquels participe le PEPS en tant qu’unique représentant du patronat dans le dialogue social de la branche :

  • Constitution du premier rapport de branche
  • Etude sur la situation des travailleurs handicapés dans la branche et plan d’action
  • Négociation sur le thème de la transformation des honoraires en rémunération
  • Négociation sur l’entretien professionnel
  • Négociation sur le temps et le lieu de travail
  • Négociation sur les fins de contrats

… et qu’il mène de sa propre initiative :

  • Développement de l’information aux adhérents
  • Accompagnement sur la future certification formation
  • Webinars thématiques en fonction de l’actualité

Hubert Camus déclare : « Le portage salarial est avant toutes choses un métier de ressources humaines où l’accompagnement des salariés portés demeure au centre de la valeur ajoutée que nous leur délivrons. A ce titre, le PEPS continuera à développer des services de qualité et à participer à l’évolution des pratiques pour que ce statut devienne incontournable pour les professionnels autonomes. »

Catégorie 
Communiqué de presse