Le 22 mars 2017, il y a un an, le Portage Salarial signait sa Convention Collective Nationale ! Un évènement, tant le contexte n’était pas propice à cette initiative. En pleines procédures de regroupement des branches professionnelles, les partenaires sociaux ont été en mesure de prouver que le portage salarial était un secteur à part entière, dont la croissance et la réponse aux enjeux en matière d’emploi justifiaient qu’on le dote des outils propres au pilotage autonome de son devenir.

Dans un calendrier inédit par sa rapidité (3 mois), les partenaires sociaux se sont mis d’accord sur un texte, et obtenu sa reconnaissance par les pouvoirs publics par l’extension de la convention collective.

Un an après, les négociations collectives de la branche du portage salarial sont toujours très actives, avec des points achevés, d’autres avancés et d’autres planifiés.

Ainsi :

  • un accord de méthode cadrant les thématiques restant à négocier a été signé,
  • l’OPCA a été désigné : OPCALIA,
  • les instances paritaires relatives à la formation professionnelle constituées,
  • un avenant clarifiant le contenu des frais de gestion et des autres  charges et cotisations (prélèvements sociaux, fiscaux…) financés par le salarié porté, est en cours de négociation
  • les négociations sur la mutuelle et la prévoyance sont en cours, ainsi que les sujets relatifs à l’organisation du travail.

L’entrée en vigueur de cette convention collective a été vécue comme un soulagement par les entreprises et les salariés, apportant le cadre sécurisant pour les salariés concernés et au secteur lui permettant de poursuivre sa croissance.

Les négociations collectives s’appuient sur les relations historiques de qualité entretenue entre les organisations syndicales de la branche (CFE-CGC, F3C CFDT, CFTC, CGT et FO) et le PEPS pour le collège patronal.

Le travail n’est pas encore terminé, les négociations et le cadrage par la branche doivent se poursuivre : classifications de branche, salaires…

Pour aller au bout de sa volonté d’ancrer un dialogue social de qualité au plus près des entreprises et des salariés, la branche attache la plus grande importance à la mise en place  d’instances représentatives du personnel dans les entreprises de portage salarial.

Pour construire un dialogue social pérenne dans la branche, il faut le faire vivre dans les entreprises.

Un dialogue social dynamique et efficace peut exister, la branche du portage salarial la fièrement prouvé !

 

Ce communiqué est signé conjointement par les organisations signataires de la Convention Collective du Portage Salarial :

  • Confédération Française de l'Encadrement - Confédération Générale des Cadres
  • Fédération Communication Conseil Culture de la Confédération Française Démocratique du Travail (F3C CFDT)
  • Confédération Française des Travailleurs Chrétiens
  • Confédération Générale du Travail
  • Force Ouvrière
  • Syndicat des Professionnels du Portage Salarial
Catégorie 
Communiqué de presse